On entend souvent dire que la très grande majorité des traders perd de l'argent. Les raisons sont multiples, toutefois l'explication qui revient le plus souvent est que le ratio gain/perte est défavorable, indépendamment du nombre de trades gagnés ou perdus. Autrement dit, les traders coupent trop rapidement leurs gains et laissent courir leurs pertes.

Quelle en est la raison ?

De mon point de vue, cela tient au momentum des marchés. Notons tout d'abord qu'un grand nombre de portions de cours en très forte tendance ne sont en définitive qu'un miroir aux alouettes en ce sens qu'elles font suite à une nouvelle économique pour laquelle aucune stratégie sérieuse ne peut être mise en place. Les experts s'accordent à dire que tout actif évolue en gros 25% du temps en tendance, 75% du temps en trading range.

Ce qui revient à dire que pour toute position ouverte, la probabilité est grande de voir les cours évoluer à proximité du point d'entrée. Dans ce cas, le temps joue contre le trader qui s'impatiente, las de voir les cours osciller autour de son prix d'entrée, frustré par ses gains potentiels perdus. La tentation de couper rapidement les maigres bénéfices devient de plus en plus irrépressible. C'est bien ce qui est constaté, les traders ne parviennent pas à s'en tenir à leur stratégie de départ et coupent trop rapidement.

La solution semble alors évidente; s'en tenir à sa stratégie, la modifier au besoin et éviter toute approche discrétionnaire des marchés. Facile à dire.....difficile à faire. En vérité, peu d'entre nous est disposé à laisser courir ses gains au risque de tout perdre, du reste ne dit-on pas « un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ». On pourrait bien évidement palabrer sur cette question mais ce n'est pas l'objet de cet article.

Ce qui importe donc est le ratio gain/perte ou TP/SL. Pour qu'une stratégie soit gagnante, ce ratio doit donc être supérieur à 1, peu importe le nombre de pips gagnés ou perdus. Cela semble évident à priori mais ce n'est pas tout! Ce qui importe avant toute chose est l'exposition au risque. Tout trader aura tendance à laisser courir ses gains s'il est peu exposé, à couper trop tôt dans le cas contraire. Une faible exposition va donc aider le trader à remplir cette obligation de TP/SL > 1. On conseille généralement de risquer 1 à 2% du capital, c'est ce qu'on peut lire un peu partout mais visiblement pour un grand nombre de traders c'est encore trop !

Je vous propose alors une stratégie de money management qui ne pourra être appliquée que dans le cadre d'une activité de daytrading, vous en comprendrez les raisons plus loin dans cette article. Cette stratégie de money management ne vous dispense pas de signaux de qualité. La dernière condition est la plus importante : il vous faudra une fréquence importante de signaux, deux par jour est un minimum.

L'idée consiste à risquer 0,5 % de votre capital ou moins. L'objectif est de gagner quatre trades d'affilé et d'atteindre pour chacun d'entre-eux un TP/SL = 2. Rappelez-vous, vous êtes très peu exposé, vous ne risquez pas grand chose. Disons alors que pour le tout premier trade, votre SL est à 10 EUR, alors votre TP sera à 20 EUR. Vous enchaînez par un second trade en utilisant votre gain précédent comme SL, soit ici 20 pour aller chercher 40. Si ce second trade est gagnant alors vous empochez 20 + 40 EUR, dans le cas contraire votre capital de départ ne change pas. Continuer avec le 3ième trade, SL = 60, TP = 120 et le dernier SL = 180, TP = 360. Votre gain au terme de ce quatrième trade est de 540 EUR.

En résumé, cette stratégie consiste à enchaîner quatre trades gagnants avec un risque de départ très faible et à réinvestir ses bénéfices : vous risquez 10 pour gagner 540. Le premier trade est le plus important car vous perdrez votre investissement si le SL est touché, ce qui n'est pas le cas pour les trois suivant.

J'en reviens aux conditions nécessaires pour la mise en place d'une telle stratégie.

Comprenez qu'il vous faudra probablement plusieurs tentatives avant d'y parvenir, pour ces raisons, cette stratégie ne convient pas au swing trading, encore moins au trading de long terme. Pour une fréquence élevée de signaux, les graphiques en 30 min et moins sont à privilégier. L'exigence d'un ratio de 2 est plus facile à atteindre quand le nombre de pips à gagner est faible. Les SL seront généralement à 10 pips ou moins. Cela peut poser problème pour le dernier trade. En effet, vous allez engager 180 EUR avec un SL disons à 10 pips, alors votre levier risque de dépasser la limite autorisée.
Translate to English Show original