La très grande majorité des traders focalisent leur attention sur le momentum des cours, ils sont à la recherche d'une tendance qu'il tentent de capter. Cette stratégie peut se résumer de deux manières: soit ils attendent une cassure pour prendre la tendance à sa naissance, soit ils recherchent des retracements dans une tendance déjà en cours. A priori, cette stratégie est une excellente idée car les possibilités de gains d'un trade rondement mené sont importantes.

Cependant, focaliser son attention et son temps exclusivement sur les signaux de tendance est selon moi une erreur. En effet, un actif, quel qu'il soit, évolue la plupart du temps en trading range. On estime à 75% le temps passé par un cours à osciller entre deux bornes étroites. Ces bornes seront tantôt clairement définies, tantôt plus diffuses; on parle alors de zone, nous y reviendrons plus longuement dans cet article. Par conséquent, délaisser de telles opportunités de trading, revient en définitive à se priver de signaux autrement plus nombreux. Ajoutons par ailleurs qu'il va de soi que l'un ne va pas contre l'autre, bien du contraire ; une stratégie de trading range peut très bien laisser entrevoir des possibilités d'un cours en tendance lors d'un break-out par exemple.


Définissons pour commencer ce qu'est un cours en trading range. Tout mouvement qui ne répond pas à la définition d'un cours en tendance selon la théorie de Dow est un cours en range ou oscillatoire. Selon la théorie de Dow, un cours est en tendance haussière s'il fait des plus hauts et des plus bas de plus en plus haut, un cours est en tendance baissière s'il fait des hauts et des bas de plus en plus bas. Un cours qui ne répond pas à ces critères est un cours en trading range. Un exemple nous est donné ci-bas avec l'EUR/USD en 4H.






L'avantage principal du trading en range a déjà été évoqué ; un plus grand nombre de signaux compte tenu de la marche naturelle des cours. Aussi, des objectifs précis; les bornes sont connues, les pertes limitées. Plus encore, la possibilité pour le trader en range de percevoir au mieux une sortie du range. Le désavantage s'il en est, reste bien évidemment les gains qui se limitent à la taille des bornes.


La représentation idéale d'un cours en trading range serait un va-et-vient continuel du cours entre deux prix ; un prix bas, le support et un prix haut, la résistance.Cette représentation où les points d'entrée et de sortie sont clairement identifiables est très rare. Dans la pratique, le support et la résistance sont des zones de prix, plus ou moins larges où le cours changent de direction, en voici un exemple avec l'EURUSD 15 min.




Les zones de prix tiennent à ce que le cours adhère rarement à un prix identique précédemment touché pour ensuite se retourner. La raison principale est qu'un niveau de prix une fois dépassé va déclencher des Stop Loss pour finalement retourner dans le range vers la borne opposée, ce sont les fausses cassures. Il apparaît ainsi que la difficulté du trading en range, consiste à identifier ces zones, c'est-à-dire les niveaux de prix où le cours est susceptible de se retourner. C'est donc en dernier ressort l'analyse du cours dans la zone de prix qui peut apporter un réel avantage au trader.

Le trader peut incorporer à sa stratégie plusieurs indicateurs susceptibles de l'aider dans sa prise de décision, citons les oscillateurs ou les points pivots. Toutefois, en règle général et dans le cadre d'une stratégie de trading manuelle, la représentation des cours en chandeliers japonais suffit à identifier les retournements du cours sur ou à proximité des bornes avec une grande probabilité de réussite.

Un exemple ici avec la livre contre dollar en 4H.





La stratégie proposée tient en deux points : Dans le cadre d'une résistance ; l'étoile filante, l'étoile du soir et l’enveloppe sont les structures graphiques qui offrent le plus d'opportunités à la vente et pour un support ; le marteau, l'étoile du matin et l’enveloppe.

Tout aussi important est la nécessité d'un mouvement dynamique du cours à proximité des bornes, on évitera ainsi de prendre position suite à un ralentissement, signe d'hésitation, quelque soit la structure en chandeliers japonais. L'allure du graphique suffira au trader expérimenté à identifier de tels ralentissements. Les indicateurs de momentum peuvent aider à la décision. Il s'agit d'indicateurs qui mesurent la vitesse d'évolution d'un prix, citons par exemple le Rate OF Change (ROC).


En résumé, l'absence de tendance se produit environ 70% du temps où le cours évolue de part et d'autre d'une zone de prix. Le support et la résistance délimitant cette zone de prix peuvent être horizontales mais sont le plus souvent obliques ou dessinent une figure chartiste. Ce mouvement oscillatoire offre au trader des opportunités d'achat/vente à peu de frais. De plus, l'intérêt porté au trading en range apporte au trader expérimenté une acuité particulière à identifier les sorties de range.
Translate to English Show original