1. Introduction.

Depuis mardi 19 avril 2016, l'opérateur des métaux précieux, le Shanghai Gold exchange dispose de son propre système de cotation de l'or libellé en yuan.Tout comme à Londres, le cours de l'or sera actualisé deux fois par jour. Participent au fixing; des banques d’État, des banques étrangères dont ANZ Bank, des compagnies minières chinoises, au total une petite vingtaine d'acteurs du marché fixeront le prix de l'or par le jeu de l'offre et de la demande. Le premier fixing affichait le gramme d'or à 256,92 yuans, soit 1.233,85 dollar l'once, au même moment il cotait 1.232,25 dollar à Londres.






2. Objectifs.

La Banque centrale chinoise a annoncé, en juin 2015, que ses réserves d'or étaient de 1.658 tonnes, soit une augmentation de 60 % depuis la dernière évaluation en 2009. La Chine détient ainsi la cinquième plus grande réserve d'or au monde avec en tête les États-Unis et ses 8.100 tonnes de métal jaune. Rappelons toutefois que la Réserve fédérale des États-Unis refuse un audit indépendant de ses stocks, que même les propriétaires d'or n'ont pas ce droit.

Faisant suite au lancement de l'or coté en Yuan, la Chine s'est engagé à publier chaque année le volume de ses réserves d'or.
Nombres d'observateurs doutent des chiffres publiés par Pékin et soupçonnent la Banque centrale chinoise de disposer d'un stock d'or plus important qu'elle tente de minorer pour en accumuler encore plus à bon prix. La Chine est le premier producteur mondiale d'or et le plus grand importateur depuis 2013; près du tiers de la production mondiale est absorbé par la Chine. Au fil du temps, le marché de l'or physique s'est déplacé d'ouest en est avec aussi la Russie et l'Inde, gros importateur d'or.





Pour l'essentiel, la Chine poursuit les objectifs suivants:

  • Encourager le marché à utiliser le yuan comme monnaie d'échange pour le commerce de l'or, un des incitants pour, à terme, faire du yuan une devise mondiale de référence, notamment quand le yuan deviendra entièrement convertible.

  • Garder la maîtrise des prix de l'or en fonction des intérêts de la Banque centrale de Chine. Un impératif pour la Chine qui refuse d'accumuler de l'or côté ailleurs. En effet, La Chine est le premier détenteur de la dette US avec près de 1.300 milliards d'obligations du Trésor américain. La banque centrale chinoise vend petit à petit ces actifs papiers mais un dollar faible réduit d'autant le prix de ces obligations. L'or va donc servir de couverture: si le dollar faiblit, le cours de l'or grimpera. Mais ceci n'est rendu possible que si le cours de l'or répond en proportion aux fluctuations du dollar américain.

  • Proposer au marché une alternative aux places de Londres et de New York. En effet, plusieurs agents économiques doutent de plus en plus de la probité des marchés occidentaux de l'or après les révélations de la Deutsche Bank qui a reconnu avoir manipulé les prix de l'or et de l'argent.

  • Imposer à terme un prix basé sur la quantité réel d'or physique. En l'état, le marché chinois de l'or ne représente aucune une menace pour Londres car il est de l’intérêt de la Chine de maintenir un prix de l'or bas en phase d'accumulation.


3. Aspect graphique.


Graphique hebdomadaire :Le cours a démarré à la hausse en janvier 2016 pour sortir du canal baissier par la borne haute. Il fait actuellement face à la droite de résistance vers 1310 et pourrait corriger vers le support horizontal à 1225$. On note à cet effet, une divergence des prix avec le RSI 14. Autrement le prochain objectif est la droite de résistance horizontale vers 1360$.





Graphique journalier : le cours évolue à la hausse comme à la baisse suivant des canaux parallèles qui pourraient aider à un rebond des cours en cas de correction technique. Notons ici encore un RSI en zone de surachat.



Translate to English Show original